Florachron®

Florachron® est une composition chronobiologique de probiotiques (le matin) et de prébiotiques (le soir) pour compléter toutes les substances vitales qui manquent dans l’alimentation ou qui sont davantage nécessaires en raison de certains styles de vie, afin de maintenir une flore intestinale normale.

N° de produit
Description du produit
Contenu / Quantité
Prix
 
LHP91911
Florachron®
120géls
95,35 
- +
LHP91913
Florachron®
3x120géls
228,80 
- +
LHP91911 Florachron®
120géls € 95,35
&nbbsp;
LHP91913 Florachron®
3x120géls € 228,80
&nbbsp;

Ce produit est disponible à travers de l'entreprise Commandez ce produit maintenant chez ChronobrandsChronobrands.

L’écosystème de la digestion abrite 400 à 500 espèces de bactéries différentes. La flore de l’intestin grêle et du gros intestin est dominée par des bactéries aux propriétés utiles par rapport aux germes qui provoquent des maladies. Ces micro-organismes “amis” préservent les défenses immunitaires, favorisent l’absorption des nutriments et permettent d’éliminer les restes d’aliments non digérés qui, dans l’idéal, sont ensuite éliminés. Ainsi, les protéines, les graisses, les glucides, les vitamines, les minéraux et les composants végétaux secondaires peuvent être absorbés sans problème par le corps. La muqueuse intestinale active en outre des cellules immunitaires qui sont distribuées par les voies lymphatiques dans toutes les parties de notre corps et renforcent ainsi notre système immunitaire.

Une cure intestinale optimale se compose de deux étapes qui correspondent au rythme quotidien de l’organisme. Tout d’abord, des bactéries vivantes (probiotiques) sont mises à disposition afin de normaliser la flore bactérienne dans l’intestin. Ensuite, on introduit des substances fibreuses qui ne peuvent pas être digérées par le système digestif humain (prébiotiques), mais qui créent un environnement interne parfait pour les probiotiques et garantissent que les bactéries “amies” adhèrent à la paroi intestinale et trouvent des conditions optimales dans le tube digestif.

Les probiotiques  :

Les aliments probiotiques comprennent entre autres le fromage, le lait, le kéfir, le yaourt, la choucroute, le kimchi, le miso et le topinambour. Les boissons fermentées comme le kombucha en font également partie. Tous ces aliments contiennent plus ou moins les bactéries suivantes :

Lactobacillus acidophilus  : cette bactérie produit plusieurs substances (par exemple de l’acide lactique) pendant l’assimilation des aliments, ce qui crée un climat défavorable aux micro-organismes indésirables. En produisant de la niacine, de l’acide folique et de la pyridoxine, Lactobacillus peut également contribuer à la formation d’une flore intestinale normale. Les bactéries productrices d’acide lactique peuvent contribuer au soutien du système immunitaire, favoriser une croissance cellulaire normale et aider à maintenir le taux de cholestérol dans la fourchette normale. Il est toutefois nécessaire que ces bactéries amies soient présentes en nombre suffisant pour qu’elles puissent franchir la barrière de l’acide gastrique présente dans l’estomac et ainsi atteindre l’intestin en vie.

Le Lactobacillus plantarum probiotique – dont on sait qu’il est présent dans la choucroute fermentée – transforme l’oxygène en peroxyde d’hydrogène. Ce composé liquide tue les bactéries indésirables et détruit les éventuelles toxines.

Lactobacillus paracasei est un probiotique qui transforme les hydrates de carbone dans l’intestin en acide lactique, acide acétique et peroxyde d’hydrogène, ce qui peut permettre une digestion efficace. Lactobacillus paracasei dégrade également efficacement le sucre contenu dans les produits laitiers. En outre, il a été démontré que cette souche probiotique peut soutenir le système immunitaire grâce à ses produits de dégradation.

Le Lactobacillus rhamnosus a démontré, parmi 52 souches, une résistance particulière aux bactéries pathogènes ainsi qu’à l’acidité gastrique. Il adhère de manière particulièrement intense à la muqueuse intestinale et aide ainsi les autres probiotiques à se développer.

Bifidobacterium bifidum agit en particulier dans le gros intestin où, comme d’autres symbiotes intestinaux, il produit des vitamines B et peut favoriser l’absorption de vitamines, de calcium et d’autres minéraux. L’acide lactique et l’acide acétique produits par les bactéries intestinales symbiotiques peuvent améliorer l’acidité du tractus intestinal et le rendre plus résistant aux bactéries pathogènes et aux moisissures. Ce faisant, ils inhibent la transformation des nitrates (présents dans les légumes) en nitrites.

Bifidobacterium bifidum agit en particulier dans le gros intestin où, comme d’autres symbiotes intestinaux, il produit des vitamines B et peut favoriser l’absorption de vitamines, de calcium et d’autres minéraux. L’acide lactique et l’acide acétique produits par les bactéries intestinales symbiotiques peuvent améliorer l’acidité du tractus intestinal et le rendre plus résistant aux bactéries pathogènes et aux moisissures. Ce faisant, ils inhibent la transformation des nitrates (présents dans les légumes) en nitrites.

Bifidobacterium lactis est une superstar probiotique qui a été associée à une multitude de bienfaits. Il a été démontré, entre autres, que B. lactis peut offrir des avantages en ce qui concerne le syndrome métabolique.

Saccharomyces boulardii, en revanche, est une levure aux propriétés probiotiques. À l’origine, cette levure a été trouvée sur les écorces de mangoustan et de litchi et peut être utilisée pour traiter les troubles digestifs. Comme d’autres souches probiotiques, S. boulardii peut également favoriser un système immunitaire fort.

Prébiotiques  :

Des dizaines de milliers de plantes contiennent des fructo-oligosaccharides (FOS), également connus sous le nom de prébiotiques. On trouve des concentrations particulièrement élevées de ces fibres dans le seigle, l’ail, les oignons, les bananes, la bardane et le miel. En l’absence de certaines enzymes dans le système digestif, les FOS ne peuvent pas être entièrement digérées par l’homme, mais sont transformées en des fructo-oligosaccharides à chaîne courte (scFOS) qui adhèrent à la muqueuse du tractus intestinal. De cette manière, ils offrent un milieu de culture parfait pour les bactéries “amies” capables d’absorber et de digérer ces sucres.

L’inuline, qui est étroitement liée aux fructo-oligosaccharides, est un polysaccharide produit par certaines plantes et également appelé amidon d’alanthe. Cette substance végétale, extraite des fibres de la racine de chicorée et de l’artichaut de Jérusalem (topinambour), fonctionne comme des fibres prébiotiques efficaces et peut aider les bactéries bénéfiques du tube digestif à se développer. Lorsque l’inuline et les substances apparentées s’accumulent dans l’intestin, leurs propriétés bactériostatiques supplémentaires peuvent également contribuer à rétablir une flore intestinale normale. L’inuline gonfle également dans l’estomac et peut aider à limiter la sensation de faim.

Les mélanges minéraux équilibrés peuvent optimiser l’équilibre acido-basique, favoriser le développement d’une flore intestinale normale et améliorer l’absorption des précieux micronutriments par l’organisme.

Si l’apport de ces pré- et probiotiques par l’alimentation n’est pas suffisant ou si les besoins sont plus importants, ces symbiotiques peuvent être supplémentés par des compléments alimentaires spéciaux. Certains de ces nutriments sont mieux tolérés le matin et activent le corps, tandis que d’autres sont mieux assimilés le soir et favorisent la régénération. Les produits orientés vers la chronobiologie tiennent compte de cette situation.

Gélule AM (matin, transparente)
par gélule
dose journalière
Complexe probiotique (Contient: saccharomyces boulardii, bifidobacterium bifidum, lactobacillus acidophilus, lactobacillus rhamnosus, lactobacillus paracasei, lactobacillus plantarum, bifidobacterium lactis)
10 Mrd.* CFU** (509 mg)
20 Mrd.* CFU** (1018 mg)
scFOS (fructo-oligosaccharides à chaîne courte)
130 mg
260 mg

Autres ingrédients :
cellulose microcrystalline,
stéarate de magnésium.

* quantité garantie de bactéries vivantes au moment du confectionnement

** CFU = Unité formant une colonie

Gélule PM (soir, bleu)
par gélule
dose journalière
scFOS (fructo-oligosaccharides à chaîne courte)
450 mg
900 mg
Inuline (à base de fibre de racine de chicorée et de topinambour)
160 mg
320 mg
Coral Calcium®
12,5 mg
25 mg

Autres ingrédients :
stéarate de magnésium, SiO2, phosphate tricalcique.

En général, prendre 2 gélules AM (transparente) le matin et 2 gélules PM (bleues) le soir avec les repas et avec assez d’eau.

Les compléments alimentaires ne doivent pas être utilisés comme substituts d’une alimentation équilibrée et variée et d’un mode de vie sain. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Conserver hors de la portée des enfants. Conserver à l’abri de la lumière, au sec et à température ambiante.
Les informations publiées ne constituent pas des affirmations thérapeutiques et ne sont pas destinées à encourager ou à inciter à l’automédication.
Certaines des affirmations ci-dessus concernant certains micronutriments sont certes issues de travaux scientifiques, mais ont été considérées par les autorités officielles, telles que l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), comme étant "encore insuffisamment étayées", de sorte qu'aucun effet positif ne peut être confirmé.
Le produit décrit ici n'a pas fait l'objet d'une évaluation finale par la
Food and Drug Administration (FDA ; États-Unis) ou l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA ; Europe). Ce produit n'est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie".
Sous réserve d’erreurs et de fautes de composition ou d’impression.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Florachron®”