Liverxin®

Liverxin® est une combinaison de substances vitales composée d’acides aminés, de niacine, de vitamine B12, de choline, d’inositol et de cystéine pour soutenir la fonction hépatique normale. Ces nutriments puissants peuvent contribuer à un métabolisme énergétique normal, à une fonction normale du système immunitaire ainsi qu’à un métabolisme normal de l’homocystéine.

N° de produit
Description du produit
Contenu / Quantité
Prix
 
LHP20511
Liverxin®
60comp
57,30 
- +
LHP20513
Liverxin®
180comp
137,50 
- +
LHP20511 Liverxin®
60comp € 57,30
&nbbsp;
LHP20513 Liverxin®
180comp € 137,50
&nbbsp;

Ce produit est disponible à travers de l'entreprise Commandez ce produit maintenant chez ChronobrandsChronobrands.

Le foie est l’un des organes les plus importants et les plus multifonctionnels du corps humain. Il exerce une série de fonctions nécessaires à la vie quotidienne. Le foie est techniquement considéré comme une glande en raison de sa sécrétion active d’un grand nombre d’hormones essentielles qui régulent le métabolisme. En outre, le foie purifie le sang, régule le taux de glycémie, dégrade les globules rouges et produit une grande variété de protéines et de vitamines nécessaires à des activités telles que la coagulation du sang et la digestion, et participe à l’évacuation des produits de dégradation de la circulation sanguine. De plus, le foie produit de la bile, ce qui lui confère un double rôle : d’une part, il digère les graisses et, d’autre part, il élimine la bilirubine de l’organisme. Un fonctionnement normal du foie est important pour prévenir l’apparition de nombreux troubles.

Il existe certaines substances naturelles qui peuvent contribuer à stimuler des processus métaboliques importants, à soutenir le foie, les reins et le système immunitaire dans leur fonctionnement normal.

Les nutriments suivants peuvent y contribuer  :

Vitamine B12  : cette vitamine hydrosoluble se trouve dans les aliments d’origine animale tels que le poisson, la viande, les œufs et les fruits de mer. Elle contribue à un métabolisme énergétique normal et au fonctionnement normal du système immunitaire, ainsi qu’à un métabolisme normal de l’homocystéine.

La L-arginine est l’un des acides aminés les plus importants. On la trouve dans des aliments tels que la viande, les noix et les légumineuses, mais les graines de courge sont également particulièrement riches en ce nutriment. Cet acide aminé semi-essentiel est impliqué dans plusieurs processus métaboliques et peut avoir un effet positif sur la fonction hépatique. Dans le métabolisme hépatique, la L-arginine peut favoriser la dégradation de l’ammoniaque et la formation d’urée. La L-arginine peut également favoriser la circulation sanguine et un système immunitaire normal. Elle participe en outre à la production d’hormones telles que l’hormone de croissance ou encore l’insuline. La L-arginine peut en outre contribuer au fonctionnement normal des reins.

La glycine se trouve dans de nombreuses protéines. Le soja, le porc, les pois et les graines de courge contiennent de grandes quantités de ce nutriment. En tant qu’acide aminé non essentiel, elle peut également être produite par l’organisme lui-même à partir de la sérine, de la L-thréonine ou du glyoxylate. La glycine possède des propriétés antioxydantes, protectrices des cellules et anti-inflammatoires. Elle peut soutenir les processus d’élimination dans le foie et influencer positivement la régulation de la glycémie. En outre, la glycine peut favoriser une sécrétion accrue d’hormones de croissance.

La L-phényalanine se trouve notamment dans des aliments comme le bœuf, les lentilles, les noix de cajou et les flocons d’avoine.

Il transmet des signaux importants entre les cellules nerveuses et le cerveau. Cet acide aminé peut être transformé en messagers tels que la sérotonine ou la dopamine, ce qui lui confère un effet stimulant et peut renforcer la mémoire. La phénylalanine est en outre nécessaire dans le corps pour l’élimination de substances nocives par les reins ou la vessie.

La L-tyrosine se trouve principalement dans les aliments tels que les cacahuètes, les pois, les œufs et les produits à base de soja. Mais elle est également formée dans l’organisme à partir de l’acide aminé phénylalanine et est ensuite transformée en d’autres substances, hormones et neurotransmetteurs. La tyrosine est par exemple un précurseur de la mélanine, un pigment de la peau. Dans la glande thyroïde, elle contribue à ce que cette glande produise suffisamment d’hormones thyroïdiennes. La tyrosine est également nécessaire au fonctionnement des glandes surrénales et à la formation des globules rouges et blancs.

La L-méthionine est un autre acide aminé essentiel qui peut notamment contribuer à maintenir le pH normal des fluides corporels. Ce nutriment se trouve dans des aliments tels que le poisson, la viande, les légumes, le pain complet et le riz. La méthionine est un acide aminé soufré qui participe à de nombreux processus métaboliques et fonctions corporelles. Elle est considérée comme un précurseur du glutathion, favorisant ainsi les effets antioxydants, et peut aider à la régénération du foie et des reins.

La L-thréonine, un acide aminé peu connu, est également un acide aminé essentiel. On la trouve dans des aliments tels que la viande de bœuf et de poulet, les noix, la farine complète et les pois. La L-thréonine favorise entre autres un métabolisme normal des graisses dans le foie. Elle peut contribuer à soutenir un équilibre protéique normal dans l’organisme ainsi qu’un métabolisme normal des graisses dans le foie.

L’acide aminé L-sérine est important pour un métabolisme normal des graisses et des acides gras et peut soutenir positivement le système immunitaire ainsi que l’équilibre énergétique. On la trouve notamment dans des aliments tels que la viande, le poisson, les légumineuses, les produits laitiers et les flocons d’avoine.

Les acides aminés essentiels que sont la leucine, la valine et l’isoleucine remplissent de nombreuses fonctions importantes dans le métabolisme humain, notamment celles liées au métabolisme des protéines dans le foie et les muscles. De nombreux aliments d’origine végétale et animale fournissent ces nutriments.

L-alanine : les aliments tels que le bœuf, la volaille, le poisson, les légumineuses, les œufs et les produits laitiers sont de bonnes sources de L-alanine. La L-alanine joue également un rôle très important dans les processus métaboliques du foie et des muscles. Elle est également essentielle à la distribution du glucose, car elle fournit de l’énergie et peut contribuer à maintenir une pression artérielle dans les limites de la normale.

L-asparagine : ce nutriment est présente en grandes quantités dans les aliments tels que les asperges, mais également en petites quantités dans les légumineuses, les pommes de terre, les céréales et les œufs. Il est importante pour la constitution des bases puriques et pyrimidiques, qui sont à leur tour nécessaires au métabolisme de l’ADN. L’asparagine peut avoir un effet purifiant sur le sang et la diurèse, et soutenir la fonction hépatique.

L-histidine : se trouve dans des aliments tels que le thon et le saumon, le filet de viande et le fromage, mais aussi dans les graines de soja, les cacahuètes et les germes de blé. L’histidine est un élément constitutif important de différentes enzymes. Elle joue un rôle essentiel dans la formation du pigment sanguin hémoglobine dans les globules rouges et peut parallèlement favoriser une coagulation sanguine normale. La L-histidine possède des propriétés antioxydantes qui protègent les cellules et peut contribuer à l’élimination des métaux lourds. Elle peut en outre contribuer au bon fonctionnement du système immunitaire.

Acide glutamique : l’acide glutamique est présent dans les aliments riches en protéines comme la viande, le poisson et les légumineuses. Il est principalement utilisé dans le corps pour la transformation en acide aminé glutamine – la principale source d’énergie dans les cellules. Cette transformation est importante pour la décomposition et l’élimination de l’ammoniaque dans le corps. Avec la glycine et la cystéine, l’acide glutamique est également un composant du glutathion, l’un des antioxydants les plus importants de l’organisme, et peut ainsi protéger les cellules du corps d’un trop grand nombre de radicaux libres.

L-lysine : les aliments tels que les œufs, les produits laitiers, le poisson et la viande musculaire sont riches en lysine. Cet acide aminé essentiel peut contribuer à la formation de collagène et favoriser le métabolisme des graisses, tout en protégeant contre les virus et en favorisant une tension artérielle normale. Une carence entraîne souvent un affaiblissement du système immunitaire et/ou une chute des cheveux.

La L-proline peut également être obtenue à partir de la viande, des produits laitiers et des légumineuses. Comme la L-lysine, elle est composée d’acide glutamique et participe à la production de collagène. Elle agit comme un tampon à l’intérieur des cellules et a de nombreuses fonctions dans le métabolisme humain.

Si l'apport de ces nutriments par l'alimentation n'est pas suffisant ou si les besoins sont plus importants, ils peuvent être complétés par des compléments alimentaires spécifiques.

Un comprimé contient:
Vitamine B12
1,125 mcg
Choline bitartrate
40 mg
Inositol
18 mg
L-cystéine (chlorhydrate)
15 mg
Poudre de phosphatidylcholine
15 mg
Alanine
4,12 mg
Arginine
2,92 mg
Acide aspartique
3,56 mg
Acide glutamique
4,77 mg
Glycine
5,38 mg
Histidine
0,7 mg
Isoleucine
1,74 mg
Leucine
2,73 mg
Lysine
2,67 mg
Méthionine
1,47 mg
Phénylalanine
1,03 mg
Proline
3,87 mg
Serine
2,16 mg
Thréonine
2,09 mg
Tyrosine
0,55 mg
Valine
2,24 mg

de qualité pharmaceutique. Autres ingrédients: amidon, phosphate dicalcique, cellulose microcrystalline, acide stéarique, croscaramellose sodium, stéarate de magnesium, SiO2, stéarate de calcium, silicate de magnésium.

En général, prendre avec assez d’eau comme suit:

Pour la désintoxication générale :
2 comprimés 2 fois par jour.

En cas de consommation excessive de graisse :
2 comprimés avant et 2 comprimés après le repas.

En cas de consommation excessive d’alcool :
2 – 3 comprimés avant et 2 – 3 comprimés après la consommation.

Les compléments alimentaires ne doivent pas être utilisés comme substituts d’une alimentation équilibrée et variée et d’un mode de vie sain. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Conserver hors de la portée des enfants. Conserver à l’abri de la lumière, au sec et à température ambiante.
Les informations publiées ne constituent pas des affirmations thérapeutiques et ne sont pas destinées à encourager ou à inciter à l’automédication.
Certaines des affirmations ci-dessus concernant certains micronutriments sont certes issues de travaux scientifiques, mais ont été considérées par les autorités officielles, telles que l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), comme étant "encore insuffisamment étayées", de sorte qu'aucun effet positif ne peut être confirmé.
Le produit décrit ici n'a pas fait l'objet d'une évaluation finale par la
Food and Drug Administration (FDA ; États-Unis) ou l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA ; Europe). Ce produit n'est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie".
Sous réserve d’erreurs et de fautes de composition ou d’impression.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Liverxin®”