Oncochron®

Oncochron® est une composition chronobiologique de micronutriments destinée à compléter toutes les substances vitales qui font défaut en raison de l’alimentation ou qui sont davantage nécessaires en raison de certains styles de vie, afin de soutenir un métabolisme cellulaire normal.

N° de produit
Description du produit
Contenu / Quantité
Prix
 
LHP91811
Oncochron®
120géls
117,54 
- +
LHP91813
Oncochron®
3x120géls
282,11 
- +
LHP91811 Oncochron®
120géls € 117,54
&nbbsp;
LHP91813 Oncochron®
3x120géls € 282,11
&nbbsp;

Ce produit est disponible à travers de l'entreprise Commandez ce produit maintenant chez ChronobrandsChronobrands.

Il existe une série de phytosubstances auxquelles on attribue non seulement des effets protecteurs sur les cellules, mais qui ont également un effet positif sur la croissance ou la différenciation des cellules. Grâce à elles, on peut soutenir une croissance cellulaire saine.

Parmi ces nutriments, on trouve notamment  :

Sulfure de diallyle  : ce composé soufré germicide, obtenu à partir de l’ail, peut contribuer à protéger les cellules contre les dommages externes et internes. L’ail a en outre des effets désinfectants, antibactériens et anti-inflammatoires.

La substance végétale indole-3-carbinol, contenue principalement dans le brocoli et d’autres variétés de choux, facilite la production par l’organisme de toutes les substances actives générées par les messagers nécessaires ou requises au bon moment pour réguler une croissance cellulaire adéquate.

Curcumine  : le composant actif de l’épice asiatique curcuma (Curcuma longa), un parent du gingembre, est la curcumine. La curcumine possède des effets antioxydants et anti-inflammatoires, ce qui lui permet de protéger les cellules. La capsaïcine, extraite du fruit du poivre de Cayenne rouge, que l’on trouve dans le piment fort, présente également des effets similaires.

Gingembre  : le corps produit certaines enzymes pour éliminer les toxines et réguler la croissance cellulaire. Il s’avère que deux autres phénols, à savoir le gingérol et le 6-shogaol, sont très utiles pour augmenter cette activité enzymatique. Ces deux phénols sont présents dans le gingembre et lui confèrent son piquant.

Catéchines  : pour certaines cellules, notamment dans l’intestin et le sein, l’insuline agit comme un facteur de croissance. Les catéchines, telles qu’on les trouve dans le thé vert, peuvent contribuer à maintenir un niveau normal des enzymes qui régulent le taux d’insuline dans le sang. De cette manière, les composants polyphénoliques des plantes peuvent contribuer à maintenir un niveau normal de cette hormone et ainsi réguler la croissance cellulaire.

Ecdysone  : un soutien plus naturel à la croissance cellulaire normale provient de la 20-hydroxyecdysone, un stéroïde protéinogène spécial qui contrôle entre autres la multiplication des cellules, par exemple des muscles. Ce composant se trouve entre autres dans les légumes à feuilles vertes comme les épinards, mais aussi dans une multitude d’herbes aromatiques. En outre, ces substances auraient également un certain effet anabolisant.

Resvératrol  : Les plantes possèdent des gènes, tout comme nous. Toute perturbation de leurs processus d’activation et de désactivation peut avoir une influence négative sur les cellules, car les cellules concernées produisent certaines protéines soit en excès, soit pas du tout, empêchant ainsi la lecture des informations génétiques essentielles. C’est ici que le resvératrol peut intervenir en tant que régulateur. Le polyphénol resvératrol est un nutriment naturel très efficace. À l’origine, il était extrait de la peau des raisins, mais le cacao, les cacahuètes, les pistaches et les baies contiennent également ce nutriment. En revanche, c’est dans la renouée du Japon que l’on trouve la plus forte teneur en resvératrol.

Propolis  : les abeilles utilisent leur phytomix de propolis, fabriqué spécialement pour la reine et composé de vitamines, d’acides aminés, de minéraux, de résines et de bioflavonoïdes, pour protéger leur habitat exigu des germes et des bactéries. La propolis, que l’on trouve dans le miel naturel, peut également avoir un effet positif sur les cellules.

Si l'absorption de ces nutriments par l'alimentation ne suffit pas ou si les besoins sont plus importants, ces nutriments peuvent être supplémentés par des compléments alimentaires spéciaux. Certains de ces nutriments sont mieux absorbés le matin et activent le corps, tandis que d'autres sont mieux absorbés le soir et favorisent la régénération. Les produits orientés vers la chronobiologie tiennent compte de cette situation.

Gélule AM (matin)
par gélule
dose journalière
Curcumine (à partir d'extrait de racine de curcuma)
25 mg
50 mg
Capsaïcine (du fruit du piment de cayenne rouge)
30 mg
60 mg
20-hydroxyecdysone (à partir d'extrait d'herbes de cyanotis vaga)
37,5 mg
75 mg
Propolis
50 mg
100 mg
Glucosinolate de sulforaphane (à partir d'extrait de graines de brocoli)
8,5 mg
17 mg
Catéchines (à partir d'extrait de feuille de thé vert)
100 mg
200 mg
Indole-3-carbinol
100 mg
200 mg
Coral Calcium®
12,5 mg
25 mg

Autres ingrédients: acide stéarique, stéarate de magnésium, phosphate tricalcique.

Gélule PM (soir)
par gélule
dose journalière
Lycopène
10 mg
20 mg
Resvératrol
60 mg
120 mg
Glucosinolate de sulforaphane (à partir d'extrait de graines de brocoli)
8,5 mg
17 mg
Sulfure de diallyle
100 mg
200 mg
Gingérols / 6-Shogaols (extrait de racine de gingembre)
6,25 mg
12,5 mg
Coral Calcium®
12,5 mg
25 mg

Autres ingrédients: cellulose microcristalline, stéarate de magnésium, phosphate tricalcique.

En général, prendre 2 gélules AM (jaunes) le matin et 2 gélules PM (bleues) le soir avec assez d’eau.

Les compléments alimentaires ne doivent pas être utilisés comme substituts d’une alimentation équilibrée et variée et d’un mode de vie sain. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Conserver hors de la portée des enfants. Conserver à l’abri de la lumière, au sec et à température ambiante.
Les informations publiées ne constituent pas des affirmations thérapeutiques et ne sont pas destinées à encourager ou à inciter à l’automédication.
Certaines des affirmations ci-dessus concernant certains micronutriments sont certes issues de travaux scientifiques, mais ont été considérées par les autorités officielles, telles que l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), comme étant "encore insuffisamment étayées", de sorte qu'aucun effet positif ne peut être confirmé.
Le produit décrit ici n'a pas fait l'objet d'une évaluation finale par la
Food and Drug Administration (FDA ; États-Unis) ou l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA ; Europe). Ce produit n'est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie".
Sous réserve d’erreurs et de fautes de composition ou d’impression.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Oncochron®”